tourisme glénan RNN

Espace naturel protégé et (sur)fréquentation touristique : focus sur les Glénan

L’archipel des Glénan, situé dans le Finistère sud, constitue une destination de loisir privilégiée tant par les plaisanciers locaux que par les touristes visitant la région.
Les « caraïbes bretonnes» attirent par leurs eaux transparentes, leurs plages de sable blanc et leur renommée dans le domaine du nautisme. Cette fréquentation, voire cette surfréquentation, a un coût : celui de la dégradation de l’environnement et de la satisfaction des usagers.

Dans un contexte d’extension de la Réserve Naturelle Nationale Saint-Nicolas des Glénan à l’ensemble de l’archipel et notamment sur la partie marine, les acteurs du territoire se sont associés pour créer un observatoire de la fréquentation.


Juillet 2023, sur l’ile de St-Nicolas des Glénan – © M. Diard

 

Un observatoire, pour quoi faire ?

Sur l’archipel des Glénan, on cherche à mieux connaitre les activités humaines. Qui vient sur l’archipel ? Pour pratiquer quelle activité ? Les visiteurs ont-ils apprécié  leur expérience ?
Une étude menée à l’été 2021 a permis de répondre à quelques-unes de ces questions. Il faut désormais suivre l’évolution de ces indicateurs en étudiant chaque année le nombre de visiteurs et leurs pratiques.

C’est ainsi qu’en 2023, les acteurs locaux (Etat, collectivités et des acteurs socio-économiques du territoire) ont décider ce créer un observatoire pérenne. Bretagne Vivante, en tant que gestionnaire de la Réserve Naturelle Nationale, a ainsi porté ce projet en accueillant une stagiaire (Lorraine Masini-Condon) pour travailler à la création de cet observatoire.

Lire le rapport de L. Masini-Condon – Création d’un observatoire de la fréquentation autour de la RNN de Saint-Nicolaes des Glénan

Objectif et méthodologie

Son objectif est d’évaluer de manière quantitative et qualitative la fréquentation terrestre et marine sur le long terme, et de disposer d’un outil d’aide à la décision pour la gestion durable du site.

En croisant les méthodologies d’écologie de la conservation et des sciences humaines et sociales, un tableau de bord de 16 indicateurs a été créé. Il permet de présenter les données quantitatives, qualitatives, d’impacts cumulés, etc.

Les données de l’observatoire proviennent de trois canaux : la récolte de données existantes auprès des acteurs du territoire (centre nautique, centre de plongé, etc.), les comptages in situ et un questionnaire à destination des usagers du site.
La pérennité de l’observatoire sur le long terme sera assurée par son appropriation par les acteurs du territoire ainsi que par la mobilisation de ressources humaines dédiée. L’observatoire sera ainsi amené à s’enrichir au fil des années avec de nouveaux indicateurs ou grille de lecture.

Le questionnaire

Depuis le mois d’avril 2023 et jusqu’à la fin du mois de septembre 2023, des enquêtes sont réalisés sur l’archipel par Bretagne Vivante, le Centre Nautique les Glénans, la commune de Fouesnant et la Communauté de Communes du Pays Fouesnantais.

Un questionnaire est aussi diffusé sur place et sur internet. Des données sont aussi collectées auprès de certaines structures (par exemple, le nombre de stagiaires accueillis par le Centre International de Plongée). Elles serviront à compléter un tableau de bord qui dressera un panorama de la fréquentation de l’archipel sur la saison. Pour cela, rendez-vous à l’automne.

Et ailleurs, comment cela se passe-t-il ? 

Les derniers articles