Comptage des oiseaux d'eau dans le Nord Finistère

Pourquoi compter les oiseaux d'eau sur la bande littorale ? 

Les oiseaux d'eau et les limicoles (oiseaux aux longues pattes, au bec souple relativement long) en particulier sont considérés comme des bio indicateurs des milieux qu'ils fréquentent car au sommet de la chaîne alimentaire. Compter les oiseaux d'eau revient à réaliser une veille du bon état de santé de notre littoral.

Effectuer un comptage tous les mois permet d'appréhender l'utilisation et la fréquentation d'un site au cours de l'année et d'évaluer l'importance de ce site au cours du cycle biologique des espèces d'oiseaux d'eau

  • Surveiller et anticiper les changements de notre littoral,
  • Alimenter les bases de données nationales (AMP/ONB…),
  • Estimer la taille des populations et leur évolution à différentes échelles,
  • Caractériser les stationnements des oiseaux d’eau,
  • Créer des indicateurs pour étalonner les différents sites entre eux et mettre en avant leur importance pour ces espèces spécialistes,
  • Evaluer les mesures de gestion, apporter des éléments lors d'étude d'incidence, alimenter les bilans des gestionnaires pour justifier la pertinence des mesures de protection (RNN, Zone Natura 2000 etc.),

 Les oiseaux d'eaux du Finistère Nord

(© David Hemery, Benoit Degonne - Studio Degonne)