La Fritillaire pintade

Présentation

La Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris L.) est une plante appartenant à la famille des Liliaceae (ex : tulipe, jacinthe des bois, narcisse).

Il s’agit d’un genre qui comprend 130 espèces dans le monde (Tison et  De Foucault, 2014).

 
On rencontre 7 espèces de Fritillaire en France dont la Fritillaire pintade (encore appelée : Oeuf de vanneaux, Méléagre, Fritillaire damier, Coccigrole, Tulipe des marais, bonnet d’évêque, coquelourde …). 

Il s'agit de la seule fritillaire que l’on rencontre dans le Massif armoricain.

     

Ethymologie

Fritillaria vient du latin Fritillus qui signifit  cornet à dés et Meleagris du nom de genre de la dinde (Meleagris ocellata) et le nom d’espèce donné à la pintade (Numida meleagris). En effet sa fleur en clochette ou cornet renversé est reconnaissable au motif en damier très marqué (qui peut rappeler celui des plumes de pintade). La fritillaire était considérée comme une plante médicinale et cultivée au XVIIIe siècle. Elle faisait l’objet d’un commerce : le bulbe est vénéneux, mais la plante était utilisée pour ses vertus diurétiques, émollientes et résolutives.

  

Description et biologie

La Fritillaire pintade est une plante herbacée vivace qui possède une tige dressée de 20 à 50 cm de haut, glabre (sans poils), fine et nue dans son quart inférieur.

Son bulbe sphérique est large de 1 à 2 cm. Ses feuilles (de 3 à 6) sont linéaires, retombantes, alternes et de couleur glauque (vert-bleuté). Elles mesurent de 10 à 15 centimètres de long pour 4 à 6 millimètres de large.

De mi-mars à mi-avril, elle forme au sommet de la tige des fleurs en cloche large, toujours penchée, panachée en damier pourpre et blanchâtre. La fleur comporte 6 tépales (lorsque le calice et la corolle ont le même aspect, on parle alors de tépales) de 3 à 5 cm de long.

La Fritillaire pintade a une période de croissance végétative très longue avant d’atteindre le stade adulte reproducteur. D’année en année la fritillaire développe de plus en plus de feuilles, le bulbe accumule des réserves, grossit et s’enfouit plus profondément dans le sol. Au bout de cinq années, l’individu atteint le stade reproducteur.

Il développe alors 4 à 8 feuilles, le bulbe atteint 12 à 20 millimètres de diamètre. Le taux de survit des plants semble dépendre de la taille du bulbe qui est lui même conditionné par la capacité de la plante à faire de la photosynthèse. Cueillit ou fauché trop top, la plante ne pourra pas reconstituer de réserves dans son bulbe. Ce dernier diminue en taille et s’affaiblit. On comprend alors que la cueillette, la fauche précoce, le pâturage intensif ou le travail des sols puissent causer des dommages à la Fritillaire.

Une fleur qui disparaît en Ille-et-Vilaine

La Fritillaire pintade est une plante des prairies inondables particulièrement présente le long des vallées alluviales. Elle croît  principalement au sein des prairies, en pleine lumière, mais suite à des perturbations d’origine humaine, elle peut aussi être observée en situation ombragée dans des boisement humides, des peupleraies, bords de chemins, fossés et pieds de haies En France, la Fritillaire pintade est observée surtout dans l’ouest du territoire, du Pays basque à la Bretagne (hormis les Landes), et s’étend jusqu’au sud-ouest du Massif central.

En Bretagne, l’espèce est absente du Finistère et du Morbihan. Dans les Côtes-d’Armor, elle est connue d’une seule station. L’essentiel des populations bretonnes connues aujourd’hui s’observe aux confins de l’Ille-et-Vilaine, en bordure de la Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire (Diard, 2005).

La plante a considérablement régressé en Ille-et-Vilaine. La première cause de sa forte régression est du fait du drainage, de la mise en culture ou de la conversion en peupleraies de beaucoup de prairies humides, ou de la fertilisation de celles-ci. La seconde cause de régression de la plante est sa cueillette.

 
Dans le Massif armoricain, La Fritillaire pintade est inscrite :

    

Comment puis-je la protéger ?

Si vous la voyez ou en avez chez vous :

  • Vous avez de la chance! Profitez en pour l'admirer 
  • Ne la cueillez surtout pas ! 
  • Passez la tondeuse ou la barre de coupe à partir de la mi juillet afin que le bulbe se reconstitue (au besoin placez un petit piquet pour penser à l'éviter)
  • N'utilisez pas de désherbant à proximité de la plante
  •  Ne plantez pas de Peuplier sur le terrain où elle est présente
  •  Maintenez des bandes enherbées larges (4 à 8 mètres) proche des cours d'eau
  •  Faites nous parvenir le lieux où vous l’avez observé, nous pourrons ainsi la protéger ensemble !

Boite à outils

Si vous souhaitez nous aider à protéger les Fritillaires en Ille-et-Vilaine, nous mettons à votre disposition : 

 - une  affiche "Sauvons les Fritillaires" à proposer dans votre mairie ou chez vos commençants 

Télécharger l'affiche

- un guide technique pour une gestion en faveur de la Fritillaire pintade et de ses habitats

Télécharger le guide

​   

Avez-vous vu une fritillaire pintade ?
Envoyer nous une photo et le lieu de l'observation à : fritillaire35@bretagne-vivante.org

 

 

 

 

 

   

  

   

  

 

Partenaires