mardi 28 mai 2019

Recensement des oiseaux nicheur de l'île de Groix

Groix

Le week-end du 24 au 26 mai, un groupe d’ornithologues de Bretagne Vivante Ornithologie est venu sur l’île, à l’invitation de la réserve naturelle, recenser les couples nicheurs d’huîtrier pie et de vanneau huppé ; ces deux espèces figurant  sur la liste rouge des oiseaux  nicheurs menacés en Bretagne.

Les spécialistes ont recensé 10 couples d’huîtrier pie entre la pointe de la Croix et Pen Men. Catherine Robert et Léa Trifault ont complété le recensement en bateau le 27 mai, avec l’aide de Daniel Charles, entre Posquedoul et la pointe de Pen Men côté nord. Au total 20 couples ont été recensés de cette espèce actuellement en expansion.

Environ 26 couples de vanneau huppé ont été recensés dont 7 dans le grand champ au lieu dit l’Apéritif cultivé par Isabelle et Yves Guélou qui ont été attentifs à ne pas déranger les oiseaux et ont comptabilisé 26 poussins. 15 couples avaient été comptabilisés en 2006 sur l’ensemble de l’île. Cette augmentation du nombre de couples nicheurs à Groix est une très bonne nouvelle, En effet, sur le continent, l’espèce est en régression, car elle très sensible au dérangement, nichant au sol dans les dunes, les marais et les prairies humides  et dans les landes rases de bord de mer ou les champs à Groix. Les effectifs morbihannais étaient estimés à environ 100/120 couples, il y a 10 ans, l’île hébergerait donc environ ¼ à 1/5 ièm de la population morbihannaise !

Au total, les ornithologues ont détecté 65 espèces dont deux nouvelles espèces, très probablement nicheuses sur l’île : la chouette hulotte entre Pen men et Kerlard et la sitelle torchepot à Kermouzouet.