mercredi 6 février 2019

Bilan 2018. Réserve des îlots de la Ria d’Etel.

Ria d'Etel

Les îlots d’Iniz Er Mour (Sainte Hélène) et de Logoden (Plouhinec) accueillent, depuis 1977, une colonie de sternes. Bretagne Vivante (la SEPNB à l’époque) est très vite intervenue auprès des pouvoirs publics afin d’obtenir leur protection. C’est pourquoi ces deux îlots bénéficient, depuis le début des années 1980, d’une protection réglementaire au travers de deux arrêtés préfectoraux de protection de biotope.

Ces îlots concentrent la quasi-totalité des Sternes pierregarin nicheuses de la Ria.

Le recensement annuel des nids, effectué le 3 juin 2018, a permis de dénombrer sur Iniz er Mour 192 nids occupés (contenant des œufs et/ou des poussins). Quant à l’îlot voisin de Logoden, 62 nids occupés y ont été comptabilisés. Avec plus de 250 nids, 2018 s’est donc révélée être un « excellent cru ». En effet, cette colonie rassemble environ 15% des effectifs bretons de la Sterne pierregarin.

L’intense activité qui règne sur la colonie a manifestement un effet très attractif, puisque 3 autres espèces de sternes ont également fréquenté la réserve en 2018. Outre quelques Sternes naines de passage sur la Ria, plusieurs Sternes caugek ont été notées au printemps sur les îlots. Un couple de cette espèce s’y est accouplé avant de déserter le site. Ce pourrait néanmoins constituer les prémices d’une prochaine reproduction de cette espèce sur ce site.

Quant à la très rare Sterne de Dougall (quelques dizaines de couples en Bretagne), elle a aussi été notée, brièvement, sur la réserve. Nous pouvons également espérer voir cette espèce se reproduire à l’avenir dans la réserve.

Nos espoirs se fondent aussi sur le fait que des Sternes caugek et de Dougall ont déjà niché, il y a environ 30 ans, sur Iniz er Mour.

Outre les sternes, les îlots accueillent également 2 à 3 couples de Chevaliers gambette (probablement le seul site de reproduction de cette espèce dans la Ria), ainsi que 2 couples de Pipit maritime, un petit passereau inféodé au milieu côtier.

En hiver, l’îlot de Logoden accueille, à marée haute, Jusqu’à 200 Spatules blanches. Il s’agit, pour cette espèce, d’un des plus importants reposoirs du Morbihan.

Afin de favoriser la reproduction des sternes, un chantier a été organisé le 7 avril. L’objectif est de maintenir une végétation rase sur les îlots. C’est une condition nécessaire à la reproduction des sternes, dans la mesure où ces oiseaux nichent au sol.

De petites caisses en bois ont été posées au sol, dans l’espoir de favoriser l’installation future de la Sterne de Dougall. Cette espèce est en effet connue pour nicher « à couvert », dans de petits abris sous roche par exemple. De tels nichoirs offrent un abri de substitution. Ils sont utilisés par les Sternes de Dougall irlandaises.

Afin de limiter au mieux les dérangements consécutifs à des débarquements durant la période de reproduction, de nouveaux panneaux, lisibles à distance, ont été installés. Ils rappellent l’interdiction d’accoster entre le 15 avril et le 15 juillet, conformément à l’arrêté préfectoral.

Nous espérons que ces actions permettront à cette colonie de prospérer, contribuant ainsi à la préservation de cet élément remarquable du patrimoine vivant de la Ria d’Etel.

Merci à l’ensemble des bénévoles de Bretagne Vivante qui se sont investis sur cette réserve, n’épargnant ni leur temps, ni leurs efforts. Merci également à la Commune de Sainte-Hélène pour le soutien dont elle nous témoigne.

Dernières actualités

vendredi 15 février 2019

Lepidurus apus à la Réserve des Quatre Chemins de Belz

Réserve des Quatre Chemins - Belz

mercredi 6 février 2019

Le groupe botanique de Bretagne Vivante à Lorient en 2018

Pays de Lorient

mercredi 6 février 2019

Assemblée Générale de l'antenne - Février 2019

Pays de Lorient

dimanche 3 février 2019

Journée Mondiale des Zones Humides 2019

Sainte-Hélène