vendredi 22 mars 2019

A l’écoute des chants de la nuit

Magouero

Ils étaient 10, ils étaient 20, ils étaient 100….amphibiens adultes et têtards.

Nous étions 14 personnes attirées par la découverte de la vie dans les points d’eau des dunes du Magouéro à Plouhinec.

Un petit parcours pré crépusculaire entre les flaques et autres points d’eau  nous permettait l’observation  des dizaines de têtards de Crapaud calamite et de Pélodyte ponctué, tout juste sortis de la gangue protectrice des pontes déposées il y a 3 semaines. La rapide diminution du niveau de l’eau nous fait craindre pour la réussite de leur croissance.

D’autres pontes anciennes des 2 espèces et de la Grenouille agile seront bien observées dans la roselière, mais la densité de végétation n’a pas permis de visualiser les têtards.

Les dernières lueurs éclairaient la dune et la petite pose ravitaillement s’imposait avant l’écoute nocturne nourrie de plein d’espoirs.

Une légère brume montait du sol de la dépression humide quand le premier chant du Crapaud calamite se fit entendre. Il était temps de remettre nos sacs sur les épaules et de s’approcher du chœur de chanteurs qui montait de la roselière et n’allait plus s’arrêter …sauf quelques secondes par intermittence comme pour reprendre leur souffle.  Et pour nous, à chaque arrêt l’espoir que le concert reprenne vie.

Les rainettes vertes au chant puissant (minimum 10 chanteurs) nous imposaient une écoute attentive pour distinguer les Crapauds calamite (plus de 5 chanteurs) et surtout les petits Pélodytes ponctués (au moins 4 chanteurs) au grincement caractéristique.

Nos lampes, lucioles dans la nuit brumeuse, n’ont pas permis leur observation, amphibiens trop cachés au sein de la roselière et des enchevêtrements de saules ; mais la surprise n’allait pas tarder…

Une grande flaque bien accessible hébergeait les tritons évoluant bien paisiblement  au milieu des petites plantes….le Triton palmé, assez commun et habitué des lieux et deux Tritons marbrés femelles aux superbes couleurs. L’observation de cette espèce est une première pour le site…malgré de nombreux moments d’observations depuis autant d’années….mais où étaient-ils cachés ?

N’hésitez plus à aller écouter les bruits de la nuit, bien des surprises attendent ceux qui ont envie de les découvrir.

Dernières actualités

vendredi 15 février 2019

Lepidurus apus à la Réserve des Quatre Chemins de Belz

Réserve des Quatre Chemins - Belz

mercredi 6 février 2019

Bilan 2018. Réserve des îlots de la Ria d’Etel.

Ria d'Etel

mercredi 6 février 2019

Le groupe botanique de Bretagne Vivante à Lorient en 2018

Pays de Lorient

mercredi 6 février 2019

Assemblée Générale de l'antenne - Février 2019

Pays de Lorient