mardi 28 septembre 2021

Restauration au domaine des Guettes en zone Natura 2000

Bretagne

Restauration des lagunes côtières du Domaine des Guettes à Saint-Suliac, financé par Natura 2000

Le domaine privé des Guettes à Saint-Suliac, à moins de 10 km de Saint-Malo, s’étend sur 25 hectares dans le site Natura 2000 Estuaire de la Rance. C’est un polder aménagé vers 1750 pour des salines, transformé ensuite en prairies humides, puis partiellement en bassins piscicoles… laissés à l’abandon depuis plus de 25 ans.

 
On y trouve également un marais-lagune de 6 hectares et un cordon forestier, le tout étant protégé de la mer par une vieille digue longue de 1,2 km. D’autres polders et le marais de la Goutte constituent un précieux couloir écologique vers le marais de Dol de Bretagne et la Baie du Mont-Saint-Michel, connectant ainsi la trame verte et bleue dans l’axe de la Rance. 

Une convention avec les propriétaires a donné délégation à Bretagne Vivante pour le diagnostic et le suivi naturaliste du site, l’identification des enjeux, et la mise en œuvre des opérations utiles au rétablissement de la fonctionnalité hydraulique et écologique du site. Les bénévoles de l’antenne Rance-Emeraude, appuyés par des salariés de Bretagne Vivante, y ont beaucoup œuvré depuis 5 ans.

Le diagnostic détaille l’importance du patrimoine naturel, végétal et ornithologique des Guettes. Il pointe son intérêt essentiellement ornithologique : les oiseaux d’eau représentent la moitié des 94 espèces observées en 18 mois, et des passereaux paludicoles s’y reproduisent. Le site est une halte migratoire et un lieu de nidification pour au moins 35 espèces, dont 13 liées aux milieux humides. Beaucoup de ces espèces sont protégées : phragmite aquatique, phragmite des joncs, cisticole des joncs, rousserole effarvatte, bruant des roseaux, barges, canard chipeau, canard souchet, échasse blanche, etc.

Le diagnostic souligne aussi l’intérêt majeur du site en termes d’habitats lagunaires et d’habitats humides, et la nécessité de restaurer, protéger et gérer ces habitats. On y trouve des espèces végétales d’intérêt communautaire : herbier saumâtre phanérogamique (ruppetalia maritima et Zannichellion pedicellatae) et roselières subhalophiles (joncs de Gérard).

Photo de Bastien Martinez - Vue vers le Sud Est, au-dessus des anciens bassins piscicoles (entre la digue à la mer, et les prairies humides). On voit Saint-Suliac à droite, le moulin Beauchet sur la Goutte à gauche, et d’autres polders plus loin au fond.

Un concours financier du FEADER (Fonds Européen de Développement Rural)[1] et de l’Etat[2] a été accordé le 27 février 2020, pour une opération de restauration des lagunes côtières, habitats prioritaires, et des habitats humides qui, en l’absence d’entretien, peuvent perdre une partie de leur intérêt écologique et fonctionnel du fait de leur fermeture progressive (par développement des roselières).L’objectif des travaux est de protéger et gérer un habitat remarquable, maintenir des conditions favorables à l’avifaune et à sa nidification, éviter la fermeture du milieu par une bonne gestion des roselières, et améliorer la maîtrise hydraulique du site.

Ces deux lots de travaux, fauche et ouvrages hydrauliques, représentent respectivement 51% et 43% du budget de l’opération (budget total : 47 761€). Les 6% restants correspondent aux frais de gestion et coûts salariaux de Bretagne Vivante.Les travaux principaux se dérouleront fin septembre/début octobre 2021, et pourraient se prolonger au besoin jusqu’en février, période la moins dérangeante pour les oiseaux nicheurs de mars à fin août. Ils commenceront par la fauche de 3 hectares de roselières avec exportation de la biomasse, et dégagement de cheminements sur les digues entre les bassins. Puis traiteront la rénovation des principaux dispositifs de contrôle des eaux. Ils ont été précédés par l’acquisition et l’installation d’un système de télé-surveillance du niveau de l’eau au principal point de contrôle hydraulique, qui s’avère déjà bien utile pour gérer les travaux.

Les temps de bénévoles qui travaillent sur cette opération viennent en sus.           

L’opération doit être obligatoirement achevée le 31 décembre 2022, ce qui sera largement respecté.

Contact : section.rance-emeraude.bv@gmail.com

----------------------------------------

[1] La Région Bretagne étant Autorité de gestion du FEADER

[2] Préfet de la Région Bretagne, représenté par la DDTM35