lundi 22 octobre 2018

Pour une Bretagne écologique et solidaire :! Signez le manifeste

Bretagne

SURSAUT ECOLOGIQUE ET CITOYEN ENSEMBLE POUR LE CLIMAT

Le Conseil Régional de Bretagne s'est engagé dans la Breizh COP dans le but de répondre au défi climatique, et sollicite pour cela l’avis et l'engagement de tous.

Le changement climatique et la perte de biodiversité impactent et menacent nos vies quotidiennes comme nos activités économiques. Nos modes de production et de consommation actuels ne sont pas pérennes. Ils mènent la Bretagne et la planète dans le mur.

Notre collectif de citoyens et d’associations engagés veut peser dans les choix et promouvoir un profond changement culturel et démocratique vers un lien plus étroit avec la nature et de larges coopérations avec et entre les citoyens.

Nous appelons les habitants, associations, entreprises, collectivités à nous rejoindre dans cette démarche.

Vous trouverez ci-dessous, notre vision pour la Bretagne : Rejoignez-nous Signez la pétition !

-----------------------------------------------

Le changement climatique et la perte de biodiversité impactent et menacent nos vies quotidiennes comme nos activités économiques. Nos modes de production et de consommation actuels ne sont pas pérennes. Ils mènent la Bretagne et la planète dans le mur. Notre collectif de citoyens et d’associations engagés veut peser dans les choix et promouvoir un profond changement culturel et démocratique vers un lien plus étroit avec la nature et de larges coopérations avec et entre les citoyens. 

Nous appelons les habitants, associations, entreprises, collectivités à nous rejoindre dans cette démarche.

Que voulons-nous pour la Bretagne ? 

La Bretagne de 2040 se dessine et se décide dès maintenant ! 
La Bretagne doit construire un projet basé sur ses forces : d'un côté des richesses naturelles et culturelles reconnues, et de l'autre de réelles capacités d’initiatives et d’engagement collectif. D'ores et déjà, de nombreux acteurs bretons opèrent des changements de fond sur leurs modes de vie, de production, de consommation, et souhaitent poursuivre dans cette voie. Appuyons-nous sur ces dynamiques.

Notre collectif a imaginé les contours d’une Bretagne en 2040 :

  •  Une Bretagne sobre en carbone

La région a réussi à atteindre la neutralité carbone en gaz à effet de serre, par une action volontariste de développement d’activités économiques territoriales sobres en ressources, en énergie, et riche en emplois. Les énergies renouvelables couvrent la part majoritaire des besoins et l’élevage breton a su réinventer ses systèmes de productions.

  • Une Bretagne renaturée

Les biens communs (nature, eau, air, sols …) sont le socle de l’action territoriale. L’artificialisation des sols est stoppée, des espaces se sont libérés pour la nature. Le bocage revit et le littoral respire. Il fait bon vivre et travailler au cœur de ces écosystèmes riches et plus robustes face au changement climatique.

  • Une Bretagne qui mise sur la qualité, de la fourche à la fourchette

Les producteurs se sont alliés avec les consommateurs, soucieux de leur santé et de la souffrance animale : la consommation de viande est réduite, les pesticides sont abandonnés, le lien au sol est garanti. La petite pêche côtière se développe. Les circuits courts assurent une part majoritaire de la distribution. La santé, l’emploi, les agriculteurs, les pêcheurs, la vie sociale et le tourisme en sortent gagnants.

  •  Une Bretagne riche de territoires vivants et solidaires

Un nouvel équilibre s’est créé autour de villes et villages qui ont retrouvé vie. L’habitat est rénové, le maillage des transports en commun est dense et privilégie le ferroviaire. Un contrat pour la transition écologique et la solidarité régionale a été passé entre la Région et les territoires.

  • Une Bretagne écocitoyenne et démocratique

La transition est accompagnée par une politique ambitieuse d’éducation populaire, de formation professionnelle et d’animation territoriale, s'appuyant sur les initiatives et savoir-faire des citoyens, associations et entreprises. Les citoyens participent à la co-construction et la co-évaluation des politiques publiques qui les concernent.

Cette Bretagne désirée passe par le respect de l’objectif incontournable de division par 4 des émissions de gaz à effet de serres. Devant l'urgence climatique nous proposons dans le cadre de la Breizh COP, les 10 objectifs de transition suivant :

Quelles transitions ? 

>> Transition énergétique

  • Réduire les émissions de GES énergétiques

Diviser par 2,5 la consommation d’énergie à l’horizon 2040. Développer la sobriété et l’autonomie énergétique du « consommateur final » dans des projets individuels ou collectifs pour favoriser les solutions mixtes utilisant les énergies inépuisables. Favoriser les projets de production d’énergie sans émission brute de CO2 (vent, soleil..) et soumettre les projets émetteurs (bois, méthanisation …) à un bilan carbone.

>> Transition écologique

  • Une reconquête de la biodiversité et des paysages

Par un plan régional ambitieux visant le doublement des surfaces d'espaces naturels protégés pour 2030, une agence bretonne de la biodiversité puissante, un plan d’action biodiversité dans chaque territoire, un programme de reboisement écologique cohérent (Breizh bocage, forêt, trame verte et bleue), un soutien renforcé aux associations.

  • 100 % des eaux brutes et un littoral en bon état écologique en 2027

Viser une application stricte de la loi Littoral, une réduction forte des pollutions des eaux côtières, une restauration des écosystèmes marins, une pêche côtière durable, une aquaculture d'espèces locales, la fin des prélèvements de sédiments marins ...

  • Une Bretagne ZERO déchet et économe en ressource

Par la réduction des volumes, le soutien important à l'économie circulaire, à l’éco-conception, au recyclage et à la réutilisation. Fermeture de tous les incinérateurs.

>> Transition agro-écologique et alimentaire

  • Dynamiser la demande des consommateurs

Inciter à consommer des produits bio et locaux, moins de viande, lutter contre le gaspillage et sensibiliser au goût. Généraliser l'alimentation bio dans la restauration collective à l’horizon 2025. Faire un grand plan de conversion et d'installation des exploitations en agriculture biologique et agro-écologie, de développement de la transformation et de la vente locales. Viser le zéro pesticide, moins de volume, plus de qualité, une Bretagne autonome en protéines végétales et des élevages liés à la production du sol

  • Interdire dès maintenant les néonicotinoïdes et les OGM

>> Transition dans l’aménagement des territoires

  • Une artificialisation des sols fortement diminuée :

Viser le zéro artificialisation nette par une urbanisation renouvelée, la mobilisation des friches industrielles, la restauration de l’ancien et des centres bourg, l’arrêt de nouvelles zones commerciales périphériques.

  • 50 % des déplacements en mode doux ou collectif :

Prioriser le transport ferroviaire régionalement à des prix accessibles, remplacer le financement des projets routiers par celui de solutions multi-modales, viser 20% de marchandises acheminées par le rail en 2030 et favoriser le télé-travail via le haut débit pour tous à échéance 2025.

  • Une Bretagne équilibrée et solidaire entre les métropoles et les territoires ruraux :

Soutenir l’activité et la vie dans les territoires par une équité des services publics, de l’accès aux ressources, le rapprochement des lieux de travail et de logements, de la production et de la consommation.

  • Des aides publiques conditionnées à l'existence de projets de territoires intégrant en priorité les enjeux environnementaux et sociaux locaux :

Plan-climat énergie, Plan Alimentaire et Agricole Territorial, Plan Environnement-Santé …. Chacun de ces projets doit être co-construit et co-piloté avec les entreprises et associations locales, avec des objectifs et des indicateurs clairs et contrôlables par enjeu.

>> Transition éducative et démocratique

  • Une éducation et formation à la transition écologique et solidaire

Intégrée dans tous les plans de formation des élèves, des étudiants, des élus, des salariés des entreprises et agents des collectivités. Concevoir des plans de sensibilisation des citoyens et des actions types.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le collectif pour une transition écologique et solidaire de la Bretagne regroupe Alternatiba Rennes, Bretagne Vivante, Coben, Cohérence, Eau et Rivières de Bretagne, Fédération Bretonne Nature Environnement, GMB, Maison de la Consommation et de l’Environnement, Union Régionale des CPIE de Bretagne….