vendredi 15 avril 2022

Pose de la première éolienne en mer à Saint-Nazaire ! Bretagne Vivante salue ce projet

Bretagne

10 ans après le début des premiers suivis scientifiques mis en place pour évaluer l'impact potentiel du parc éolien, Bretagne Vivante poursuit son implication dans l'accompagnement d'EDF-Renouvelable notamment sur les questions liées à l'avifaune.

Sur le parc d'éolienne en mer à Saint-Nazaire,  les mesures de réduction d'impacts pour le Goéland marin et le Puffin des Baléares sont lancées depuis deux ans et les suivis continuent afin de déceler tout changement de comportement des oiseaux face à ces nouvelles infrastructures en mer.

Bretagne Vivante salue la concertation en amont dans ce projet de parc éolien en mer de Saint-Nazaire qui a été menée dès 2009.

Bretagne Vivante reste favorable au développement des énergie marine renouvelable, c'est dans la mesure où une politique de réduction de la consommation d'énergie est mise en place. Par ailleurs, l'implantation de tels aménagements doit impérativement être accompagnée de mesures de suivis environnementaux afin d'évaluer au mieux les potentiels impacts durant les trois phases que sont : les travaux, le fonctionnement et le démantèlement.

Si Bretagne Vivante soutient l'émergence de la filière de l'éolien en mer, nous exprimons cependant certaines réserves au sujet :
  • des impacts cumulés des activités en mer (extractions, pêche professionnelle, pêche plaisance, nautisme, activités portuaires…) et des impacts cumulés des différents parcs en mer. Il est nécessaire qu'ils soient considérés dans ces études environnementales menées par façades maritimes et sur du long terme.
  • de l'absence d'études réalisées en amont des décisions. Le débat récent du projet d'éoliennes flottantes sud bretagne au large de Groix a mis en évidence ce manque de connaissance pour un choix éclairé d'une zone propice. Ce manque de connaissance risque d'être un frein au développement de cette filière par une non acceptabilité  sur les territoires concernés et à travers des recours juridiques.
  • d'une planification nécessaire de l'éolien en mer au regard des autres activités maritimes, attendue par différents acteurs. Cette planification se doit d'être transparente et arbitrée de façon concertée. Les investissements en faveur des énergies marines renouvelables doivent être accélérés et nécessitent cette planification territoriale et entre secteurs d’activité. 

Aller plus loin : Positionnement de Bretagne Vivante sur les EMR