jeudi 14 octobre 2021

Extension de la réserve nationale du Venec dans les monts d'Arrée : donnez votre avis !

Bretagne

Extension de la réserve nationale du Venec dans les monts d'Arrée : donnez votre avis !

L’actuelle Réserve naturelle nationale du Venec (RNN) a été créée par décret en 1993. Située dans la commune de Brennilis, dans le massif des monts d’Arrée au cœur du Finistère, elle s’étend sur 47 hectares englobant des landes tourbeuses et tourbières. Cette zone constitue aujourd’hui un véritable réservoir de biodiversité qui s’étend au-delà de son périmètre. En effet,  les enjeux de conservation et de protection de ce patrimoine exigent aujourd’hui d’étendre la réserve sur 334 ha.

Afin d’assurer la conservation de cette nature exceptionnelle, mais également de préserver l’équilibre avec les activités humaines qui s’y pratiquent, le préfet du Finistère a souhaité que le projet d’extension de la RNN du Venec fasse l’objet d’une concertation et d’une enquête publique.

Jusqu'au 4 novembre, nous vous invitons aujourd’hui à donner votre avis sur ce projet ! (en tant que citoyen·ne et non en tant que membre de BV)

La RNN du Vennec,  coup d’œil sur sa biodiversité exceptionnelle

[VIDEO] Emmanuel Holder, conservateur de la Réserve naturelle nationale du Venec vous en parle mieux que personne

Par le Voyage des Koumoul

 

La richesse exceptionnelle des habitats naturels dépasse les limites de la réserve actuelle et se retrouve également dans la zone périphérique située au nord de celle-ci. 6 habitats d’intérêt communautaire sont inventoriés dans la zone du projet d’extension, dont 3 sont d’intérêt prioritaire : les landes humides, les tourbières de pentes et de vallées et les prairies à molinie.

Ces végétations sont rares à l’échelle de la région et l’extension de la RNN Venec a une très forte responsabilité dans leur conservation. Ce sont aussi des habitats riches en espèces à forte valeur patrimoniale telles que le Damier de la succise et la Vipère péliade.

Concernant la flore, 154 plantes vasculaires ont été recensées sur la RNN Venec et son extension dont le Lycopode inondé ou la rare Sphaigne de la Pylaie qui est une espèce protégée endémique de l’ouest de la Bretagne.

Du côté de la faune de la RNN Venec et de son extension, elle est riche d’espèces rares et protégées dont les mammifères semi-aquatiques comme la loutre ou le castor. Citons également le Sympetrum noir, une libellule dont les populations sont très localisées et le Damier de la succise, un papillon rare et protégé qui bénéficie de la fauche des landes et des prairies oligotrophes.

Plusieurs espèces d'oiseaux rares fréquentent également le site et quelques-unes y nichent comme l'engoulevent d'Europe, le courlis cendré ou le busard Saint-Martin.

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

      

   

Les enjeux de l’extension de la réserve

Avec l’extension de la RNN du Venec passera de 47 ha à 334 ha. Les enjeux de ce projet sont multiples :

- Protéger les habitats (landes tourbeuses, tourbières, prairies humides, etc.) en évitant leur mise en culture, leur exploitation ou leur fermeture.

- Conserver et pérenniser les moyens d’action de Bretagne Vivante, gestionnaire du site (4 salariés).

- Avoir les moyens de continuer les investigations et recherches naturalistes sur le site et ainsi faire connaître et sensibiliser à la biodiversité du site auprès de différents publics.

 

 

Donnez votre avis sur l’extension de la RNN du Venec 
(en tant que citoyen et non en tant que membre du Bretagne Vivante)

 
> En savoir plus : Dossier d'enquête publique - Résumé

> Tous les autres documents relatifs au projet d'extension ici

Crédits photos : E. Holder