Top Module Empty
Accueil arrow Quimper-Pays Bigouden arrow Nos réserves et sites arrow kerogan

Forum Bretagne Vivante

Venez poser vos questions à nos spécialistes sur le forum de Bretagne Vivante. visu_forum

 

40 ans des Glénan !

logo 40 ans glénan ok
Version imprimable Suggérer par mail

La tourbière de Kerogan

keroganDans la proche périphérie de la ville de Quimper existe un petit coin de nature encore préservé, la tourbière de Kerogan. Malgré sa petite taille, elle abrite beaucoup d’espèces caractéristiques des milieux tourbeux : des plantes carnivores comme le drosera à feuilles rondes ou la grassette du Portugal, mais aussi la linaigrette, reconnaissable à son duvet blanc laineux, ou la narthécie dont les fleurs jaune vif sont visibles au début d’été.

Et puis, bien sûr, les sphaignes, sortes de mousses capables d’accumuler de grandes quantités d’eau dans leurs tissus, et dont la lente dégradation forme la tourbe. Avec un peu de patience, on peut y voir le lézard vivipare, petit lézard brun habituel dans les tourbières : il s’est adapté à ces milieux froids en gardant les œufs à l’intérieur de son corps ; il peut alors les réchauffer en se mettant au soleil. L’escargot de Quimper, gros escargot plat et tacheté, est aussi très abondant dans les bois entourant cette tourbière. En 1991, la Mairie de Quimper avait envisagé de créer au dessus de Kerogan une zone urbanisée avec une route qui coupait les bassins d’alimentation de la tourbière.

drosera-keroganNous avions alors menacé de déposer une plainte pour destruction d’espèce protégée. L’affaire des « droseras de Quimper » a fait grand bruit à l’époque mais elle a permis d’intégrer la protection des milieux dans les projets d’aménagement et plus largement de limiter l’urbanisation des rives de l’Odet. Grâce à un contrat-nature financé par la Région et la Ville de Quimper, nous avons pu restaurer la tourbière et sa biodiversité ; une passerelle en bois permet de s’y promener sans se mouiller les pieds.