Nos communiqués de presse

Bretagne Vivante est en contact régulier avec les médias bretons et nationaux afin de valoriser ses actions. 

 

Nos derniers communiqués de presse

 

Bonne nouvelle : les sternes se portent de mieux en mieux dans l’archipel des Glénan !

Mercredi 5 juillet 2017

Suite au dénombrement des nids de sternes sur la colonie principale de l’île aux Moutons, l’une des îles de l’archipel, dans le Finistère, Bretagne Vivante se réjouit d’une bonne nouvelle : le nombre de nids a encore augmenté cette année. Preuve que les efforts de protection de la nature, ça sert à quelque chose !

Lire la suite

 

Une nouvelle présidente pour Bretagne Vivante : Gwénola Kervingant

Mardi 16 mai 2017

Réunie ce week-end en Assemblée générale, Bretagne Vivante vient d’élire à sa présidence une femme investie de longue date au sein de l’association, Gwénola Kervingant.

Lire la suite

 

 

 

 

Courlis cendré : les populations nicheuses se portent mal en Bretagne

Mercredi 3 mai 2017

Son nom breton est « paotr ar saout » : le gars des vaches. En effet, le courlis cendré est un petit échassier au bec recourbé vers le bas, que l’on rencontre parfois au milieu du bétail. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une trentaine de couples de courlis cendrés à nicher en Bretagne et, plus précisément, dans les monts d’Arrée. 

Lire la suite

 

Samedi 11 mars : rassemblement pour protéger un site naturel emblématique du Morbihan, la Petite Mer de Gâvres

Bretagne Vivante appelle tous les amoureux de la nature à y participer et demande la création d'une réserve naturelle en rade de Lorient

Vendredi 3 mars 2017

La Petite Mer de Gâvres, élément primordial de l’ensemble de la rade de Lorient, est un lieu unique pour abriter un grand nombre d’oiseaux en hiver, notamment des centaines de bernaches cravants et de canards siffleurs et des milliers de limicoles. Sa situation idéalement placée en fait l’un des sites majeurs de Bretagne pour les oiseaux d’eau. Mais ce site est menacé. 

Lire la suite

  

La protection de la nature en pleine tourmente : réduire les subventions d’une association d’utilité publique, c’est créer des chômeurs qui travaillaient pour le bien commun. 

Bretagne Vivante contrainte de se séparer de 9 salariés début 2017

Mardi 20 décembre 2016

Lire la suite