Oreillard gris

Longueur tête + corps : 4 à 6 cm - Envergure : 25 à 29 cm - Poids : 5 à 13 g

Un dur à cuire

Avec d'autres espèces de chauves-souris rompues à la survie en milieu humain hostile, l'oreillard gris (Plecotus austriacus) a su s'adapter aux profonds bouleversements provoqués par nos sociétés  "modernes". On le trouve ainsi aussi bien en rase campagne qu'au cœur des grandes agglomérations.

Quasi indétectable

Comme l'oreillard roux (Plecotus auritus), il émet ses ultrasons par le nez. Ces deux espèces sont difficilement différentiables à l'écoute. Tous deux utilisent une large gamme de fréquences entre 25 et 80 kHz. Et lorsqu'ils chassent dans le feuillage on ne peut percevoir leur présence à l'aide d'un détecteur d'ultrasons au delà de 70 cm. A l'inverse, ils émettent parfois en vol des cris audibles à l'oreille.

La plus grande colonie est bretonne !

L’oreillard gris forme des colonies de mise bas de tailles moyennes (10 à 30 individus). Cependant, en de rares exceptions des effectifs plus conséquents ont été enregistrés. C'est le cas dans l’église de Callac dans le Morbihan où près de 150 individus ont été observés. Ce chiffre reste exceptionnel, les autres grandes nurseries ne dépassent rarement les 70 individus.