Noctule de Leisler

Longueur tête + corps : 4.8 à 6.8 cm - Envergure : 26 à 32 cm - Poids : 13 à 20 g

Chasse bimodale

Cette noctule suit deux phases d'émergence, une en début de nuit et une seconde moins visible après le retour au gîte au cours de la nuit. La première phase de chasse est de loin la plus longue et peut durer 8 heures. La chasse s'effectue  entre 2.8 et 6 km du gîte.

Vive l'Irlande !

La noctule de Leisler (Nyctalus leisleri) semble se plaire sur cette île. Des colonies de plus de 1000 noctules y sont connues en comparaison notre "grosse" colonie de 25 individus fait figure de naine. Ailleurs en Europe, l’espèce semble partout peu abondante

Rare

Découverte seulement au cours du printemps 2000 dans les Côtes d’Armor, sa présence a depuis été mise en évidence dans le golfe du Morbihan, le long  de la Rance dans les Côtes d’Armor et dans plusieurs massifs domaniaux du nord de l’Ille-et-Vilaine, seuls secteurs ayant permis de confirmer la reproduction locale de l’espèce.  Des recherches plus ciblées menées sur un massif forestier ont permis de mettre en lumière la relative abondance de l’espèce à l’échelle de ce massif (plusieurs dizaines d’individus) et de constater que des mâles fréquentent ce secteur et sont retrouvés au moins en partie sur les même territoires que les femelles, à l’inverse de ce qui a été décrit en Europe centrale.