jeudi 20 avril 2017

Des chercheurs à Pen Men et au Trou de l'Enfer

Groix

Les 20 et 21 avril, Jérôme Sawstchuk, enseignant chercheur en écologie végétale, à l’Université de Brest, est venu sur l’île avec Maxime Le Roy, étudiant en thèse portant sur la restauration des falaises du bord de mer et Axel Hacala, étudiant en Master 2 dont l’objet de stage est l’utilisation des arthropodes (en particulier des carabes, des araignées et des fourmis ) comme indicateurs de restauration de la végétation des pelouses, des landes et des falaises maritimes.

Ils ont posé une quarantaine de pièges au trou de l’Enfer dans la lande et les pelouses ainsi que 8 pièges dans la lande à bruyères vagabonde et cendrée à Pen Men, afin de récupérer des arthropodes qui seront ensuite identifiés en laboratoire. Ces pièges seront en place deux mois et seront visités tous les 15 jours  par les chercheurs ou par Catherine Robert, la conservatrice de la réserve naturelle.

Ce travail original est une nouveauté, les chercheurs espèrent pouvoir, grâce aux variations des populations d’arthropodes, mieux connaître la qualité des habitats et leurs richesses spécifiques.