Landes de Kerleguer

Ici, pas de grands espaces de dunes ou de marais, la réserve de Kerleguer est coincée entre deux maisons au bord de la route reliant Tréffiagat à Lesconil. Sur ces 2000 m2 de landes, quelques pelouses rases où pousse la jasione, la scille d’automne ou la fragile romulée à petites fleurs, et même parfois l’orchis odorant. Mais c’est dans les dépressions du granite, au sol très peu épais, que fleurit la très rare renoncule à fleurs en boule (Ranunculus nodiflorus), qui ne se trouve que dans une trentaine de stations dans le monde, entre la France et la péninsule ibérique.

Signalée dans les flores anciennes, cette station a été retrouvée en 1985 et comportait alors 47 pieds de renoncules. L’intérêt patrimonial de cette espèce a conduit Bretagne Vivante a acheté le terrain en 1993 et un chantier de restauration des mares temporaires a été mené en 1995 ; les résultats furent spectaculaires et au printemps suivant, on dénombrait environ 3000 pieds de renoncules ! La réserve est maintenant couverte par un arrêté préfectoral de protection de biotope.

Les deux mares qui abritent les renoncules sont relativement exiguës et il est nécessaire d’en dégager périodiquement les abords des ajoncs et prunelliers, ainsi que de limiter dans les mares elles –mêmes la croissance des espèces concurrentes.

 

La renoncule à fleurs en boule est protégée à l’échelle nationale et inscrite à l’annexe 1 de la Directive Habitats.
 

Agenda
“ Landes de Kerleguer”