Îlots de la baie de Morlaix

C’est au large des communes de Carantec, Plouezoc’h et Plougasnou, que se situe la réserve ornithologique des îlots de la baie de Morlaix. Composés de sept îlots, au nord du célèbre château du taureau, ils s’inscrivent dans un paysage maritime remarquable. Les oiseaux marins nicheurs constituent le principal intérêt naturaliste de cet archipel. La nécessaire quiétude dont ils ont besoin pour se reproduire justifie le statut de réserve. C’est pourquoi il est interdit d’y aborder du 1er mars au 31 août.

Goélands argenté, brun et marin, grand cormoran et cormoran huppé, canard colvert et tadorne de Belon, huîtrier pie, aigrette garzette et pipit maritime, sont les espèces nicheuses les plus régulières. Durant près de 30 ans, une des plus importantes colonies de sternes caugek, pierregarin et de Dougall de Bretagne et de France occupait l’île aux Dames. Cette colonie s’est aujourd’hui dispersée vers d’autres sites du littoral breton (Île aux Moutons, archipel de Molène). Le macareux moine ne niche plus depuis 2010. Un couple de faucon pèlerin niche dans la baie de Morlaix depuis 2013 et depuis 2015 dans la réserve.

Créée en 1962 par la SEPNB sur les trois îlots de Rikard, l’île aux Dames et Beg lemm la réserve a été étendue en 1977 à quatre îlots supplémentaires : l’île de sable, Ar C’hlaz, Ar C’hlaz koz et Ar Vezou, portant à sept le nombre d’îlots en réserve. Ce statut de protection a reposé jusqu’en 2006 sur une autorisation d’occupation temporaire délivrée par l’État à Bretagne Vivante. Depuis les îlots ont été affecté au conservatoire du littoral et Bretagne vivante poursuit les suivis naturalistes et la gestion conservatoire du site avec l’aide de Morlaix communauté et de l’agence française de la Biodiversité.

 

Les îlots de la réserve

 

Île Rikard
Île aux Dames
Ar Beg Lemm
Île de sable
Ar c'hlaz
Ar C’hlaz koz
Ar Vezou

 

Agenda
“ Îlots de la baie de Morlaix”