J'agis !

Que vous ayez beaucoup de temps libre ou non, que vous soyez naturaliste ou amoureux de la nature, que vous soyez mobile ou non, il y a forcément une activité pour vous à Bretagne Vivante !

 

Au niveau local

Les bénévoles de Bretagne Vivante se réunissent sur leur territoire en antennes locales. Il en existe 19 réparties sur les cinq départements de la Bretagne historique. Il y en a forcément une près de chez vous !
Que vous soyez adhérent ou non, vous pouvez les rencontrer pour découvrir l’association ou vous y engager davantage, participer à des sorties ou des chantiers nature, en apprendre plus sur la nature ou transmettre en animant des sorties.
Voir la carte des antennes locales

 

Sur un thème particulier

Plusieurs groupes thématiques se sont développés au sein de Bretagne Vivante :

 

S’engager au Conseil d’administration

Vous êtes adhérents et souhaitez intervenir dans les décisions de l’association et dans la définition des grandes orientations politiques qui la guident ? Chaque printemps, lors de l’Assemblée générale, Bretagne Vivante renouvèle un tiers de son Conseil d’administration. De nouveaux membres sont donc élus chaque année.
Si vous êtes intéressés, que vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le siège de l’association à Brest au 02 98 49 07 18, ou par mail à contact@bretagne-vivante.org

 

Participer aux sorties

Sur tout le territoire de la Bretagne historique, bénévoles et salariés de l’association partent à la rencontre du public pour transmettre leur passion pour la nature et leurs connaissances.
Découvrez, dans notre agenda, l’ensemble de ces sorties !

 

Participer aux actions de sciences participatives

Bretagne Vivante porte régulièrement des actions de sciences participatives. Ces projets, auxquels chacun peut participer, sans forcément avoir de connaissances particulières, permettent de mieux connaître la biodiversité bretonne en mobilisant les citoyens bretons.
Ainsi, depuis 2008, Bretagne Vivante s’est jointe au GEOCA (Groupe d’Études Ornithologies des Côtes-d’Armor) pour organiser, chaque dernier week-end de janvier, le Comptage régional des oiseaux des jardins. Une excellente manière de s’initier à l’identification de ces oiseaux que l’on croise quotidiennement.

 

Participer aux chantiers sur les réserves

Le travail de gestion des réserves naturelles est un travail fastidieux. Les conservateurs de ces réserves ont régulièrement besoin de bras supplémentaires pour aider le milieu à se restaurer, s’entretenir ou encore pour réaliser des actions de suivi.
Par l’intermédiaire des zntennes locales, souvent très impliquées dans la gestion des réserves, vous pourrez participer à ces chantiers.