Toutes les actualités Bretagne Vivante en Ille-et-Vilaine

mercredi 9 août 2017

Les Sternes de la Colombière

Ile de la Colombière

En Bretagne, ce ne sont pas moins de quatre espèces de Sternes que nous pouvons observer. La Sterne Caugek, la Sterne Pierregarin, la Sterne Naine et la Sterne de Dougall. Ces oiseaux sont migrateurs et nichent sur les côtes Bretonnes au printemps et en été et tous sont présents sur l’île de la Colombière.

En hiver ces oiseaux vont aller sur la côte ouest africaine.

Leur mode de nidification est particulier puisqu’elles ne confectionnent pas de réel nid. Elles s’installent directement au sol sur des îlots côtiers sans prédateurs et sans la présence de l’homme. En effet, à la moindre perturbation, les sternes peuvent abandonner la colonie et laisser ainsi leurs œufs à la merci des prédateurs et des conditions météorologiques. C'est en partie pour ça que l'on à pu observer une diminution importante des Sternes en Europe, et particulièrement en France.

La Sterne de Dougall plus précisément, est un des oiseaux marins les plus rares d’Europe, ainsi depuis 1970, leur effectif à subit une baisse de 50 %, cette espèce est protégée en France. Cela est particulièrement important en Bretagne puisque cette région accueille 100 % de la reproduction française de ce type de  Sterne.

Entre 2005 et 2010, Bretagne vivante lance donc un programme de protection de cette espèce, qui passe par une élimination de certains prédateurs, un aménagement des habitats, des comptages, des suivis ainsi qu’une pédagogie envers le public, dans le même but de garantir la tranquillité de ces oiseaux.

Même si ce programme de protection est terminé, des actions continuent encore sur les cinq grands sites bretons qui accueillent les sternes.

Sur ces sites sont effectués gardiennages, suivis des colonies, baguages des poussins…

C’est le cas de l’île de la Colombière, gérée par Bretagne vivante, où des Sternes de Dougall sont suivies par des services civiques, des bénévoles, et des salariés de l'association qui garantissent leur tranquillité pour qu’elles puissent se reproduire.

Récemment ce sont Élise, Kevin et Léa trois services civiques, qui ont surveillé l'île. Ils logent pendant 6 mois à côté de la Colombière et sont chargés, comme dit précédemment, de suivre les colonies de Sternes. Ils comptent les oiseaux, font en sorte que des prédateurs ne s'approchent pas de l'île et ils informent les personnes qui s'approchent du site qu'il est interdit d'accès pour le bien des espèces.

mercredi 11 février 2015

Les belles de nuits sont endormies

Mine de Pléchatel