samedi 28 mai 2016

Découvrir la biodiversité de la forêt d'Andaine

Forêt d'Andaine Domfront

Bretagne vivante en visite au Champ du possible :

L'association du Champ du possible a passé la journée de samedi avec une délégation de l'association Bretagne vivante. Rendez-vous était pris dès le matin dans le jardin. Une trentaine de personnes ont écouté les explications de Johan Herman, du Centre permanent d'initiatives pour l'environnement des collines normandes (CPIE) : comment préparer des infusions de lavande ou de sauge pour lutter contre les pucerons, faire des macérations ou des décoctions d'orties et de consoude pour fortifier les plantes et lutter contre le mildiou ou l'oïdium.
Les membres des deux associations sont passés aux travaux pratiques et ont pu emporter un petit livret de ces recettes naturelles. Après un pique-nique à l'Étoile d'Andaines, sous la conduite de Gwenaël Landais, président de l'association et garde forestier, ils ont pu apprendre qu'il est possible de gérer une forêt tout en préservant sa biodiversité.

En classant des parties de parcelles forestières en « îlots de vieillissement ou de sénescence », on permet aux arbres de vieillir et ainsi de produire plus de bois mort, préservant ainsi le cortège d'insectes, d'oiseaux, et de champignons indispensables à la diversité biologique d'une forêt.
Ce fut une belle journée, riche en échanges et ils se sont quittés avec une seule envie : de se retrouver bientôt.