vendredi 21 octobre 2016

SCOT Nantes - Saint-Nazaire : avis des associations de protection de l'environnement

Nantes - Saint-Nazaire

L’enquête publique relative au projet de révision du schéma de cohérence territoriale (SCOT) de la métropole Nantes – Saint-Nazaire s’achève aujourd’hui (21 octobre 2016). FNE Pays de la Loire et plusieurs associations de son mouvement ont rencontré hier la commission d’enquête afin de lui faire part de leur position sur ce document. Explications.

 

Aux côtés FNE Pays de la Loire, Bretagne Vivante a rencontré, vendredi 21 octobre, la commission d’enquête publique du projet de révision du SCOT Nantes – Saint-Nazaire. Cette révision a pour finalité l’adoption d’un document qui définit le projet de territoire de la première métropole régionale à l’horizon 2030 et fixe les moyens pour y parvenir. Au vu de l’étendue de la métropole, de son fort dynamisme et de ses importants atouts environnementaux, l’enjeu de l’adoption d’un document de ce type est de taille.

Les associations ont remis à la commission d’enquête une première déposition, préparée conjointement avec la LPO Loire-Atlantique et Eau et Rivières de Bretagne, commentant le projet de SCOT sur 13 thématiques différentes : l’étalement urbain, les transports, l’énergie/climat, la forêt, la qualité de l’air, le bruit, les déchets, les grands projets, l’eau, les paysages, la trame verte et bleue, la nature en ville et la prévention des risques.

Si les associations partagent la plupart des objectifs fixés par le projet de SCOT, elles estiment toutefois ceux-ci trop peu ambitieux par rapport aux enjeux du territoire. Surtout, elles regrettent fortement le manque de caractère opérationnel de ces objectifs et la faiblesse des moyens déterminés par le SCOT pour les atteindre. Elles ont par conséquent émis un avis défavorable quant à ce projet qui ne prépare par l’avenir avec suffisamment d’ambition.

Conjointement avec France Nature Environnement et SOS Loire-Vivante / ERN France, les associations ont par ailleurs remis à la commission une déposition complémentaire relative à l’insertion au sein du projet de SCOT du programme aéroportuaire du Grand Ouest (aéroport de Notre-Dame-des-Landes et projets connexes). Ce programme étant manifestement contradictoire avec les objectifs du SCOTs’agissant notamment des objectifs climatiques, de lutte contre l’artificialisation de sols et de protection de la biodiversité et des zone humides, et son évaluation environnementale étant insuffisante, les associations ont également émis un avis défavorable sur ce volet.

 

Avis global des associations sur le projet de SCOT.pdf (562,1 kB)

Avis des associations sur le volet « programme aéroportuaire » du SCOT.pdf (522,5 kB)

 

Source : FNE Pays de la Loire