mercredi 19 octobre 2016

Des chevaux à la rescousse de la tourbière de Kerfontaine, pour évacuer les saules

Tourbière de Kerfontaine

La traction animale, encore indispensable à la préservation de certains sites sensibles

Parce qu’un cheval dégrade moins qu’un tracteur, certains sites naturels sensibles bretons font appel à lui. C’est le cas à la tourbière de Kerfontaine à Sérent, dans le centre du Morbihan, où un chantier de débardage ouvert au public se déroulera vendredi et samedi prochain. L’occasion pour Bretagne Vivante de présenter un savoir-faire ancien mais toujours d’actualité, tout en faisant découvrir le site remarquable de Kerfontaine.

 

La tourbière de Kerfontaine, espace naturel sensible d’une vingtaine d’hectares situé au cœur du massif de Pinieux, abrite une biodiversité étonnante : plantes carnivores, linaigrettes, lézard vivipare... Zone humide, gorgée d'eau une grande partie de l'année, elle est préservée par une convention qui allie Bretagne Vivante et la commune, propriétaire du site.

Mais l'équilibre de ce milieu fragile est constamment remis en cause par le développement de végétaux ligneux, tout particulièrement les saules, au risque de modifier les conditions de vie (humidité, lumière) et de lui faire perdre son caractère remarquable. C’est pourquoi Bretagne Vivante, chargée de la gestion du site, organise régulièrement des opérations d’entretien.

Cet automne, l'association a choisi de faire appel à l'énergie animale, celle des chevaux, pour évacuer une partie des saules qui encombrent le site. 

La traction animale est régulièrement utilisée sur les réserves naturelles de Bretagne Vivante, les animaux étant plus légers et plus délicats que les tracteurs, capables de travailler dans des zones difficiles d’accès. Ils ont aussi le mérite de ne pas polluer !

L’intérêt de ce chantier est qu’il est ouvert au public : des bénévoles seront présents pour répondre aux questions. En effet, Bretagne Vivante et le réseau « Faire à cheval », le réseau armoricain des équidés utilitaires, qui apporte son appui technique, proposent aux personnes intéressées de venir assister à ces opérations toujours impressionnantes.

Vendredi 21 et samedi 22 octobre (10h-13h/14h-17h30), troncs et branches seront transportés à l'aide d'une luge spécialement adaptée à cette tâche.

Deux temps d'échange sont prévus, pour mieux comprendre la tourbière, son intérêt et la manière dont les équidés peuvent s'inscrire dans une gestion durable des espaces sensibles. 

Venez assister à ces moments de travail et de partage qui allient l’homme et l’animal dans un cadre naturel hors du commun !

 

Rendez-vous à Kerfontaine

Vendredi 21 et samedi 22 octobre, pour le débardage à cheval : 10h-13h/14h-17h30

Ainsi que pour les deux temps d’échange : vendredi à 11h et samedi à 15h

Renseignements : 06 30 52 90 15, 06 76 31 35 92

 

© Bernard Iliou