samedi 31 décembre 2016

Bretagne Vivante au CESER : résumé de l'année 2016

Bretagne

Représentation de Bretagne Vivante

Au titre des associations environnementales, Bretagne Vivante dispose de deux sièges au sein de l'assemblée régionale consultative. Elle fait partie du « collège 3 » qui représente la société civile. Presque au terme de cette année 2016, avant-dernière de la mandature, un changement s'est opéré dans notre représentation. La candidature de Sylvie Magnanon a été validée par le préfet de région en remplacement de Daniel Piquet-Pellorce qui a souhaité mettre un terme à un engagement actif et de longue haleine. Le second siège est toujours occupé par Alain Thomas.

 

Interventions de Bretagne Vivante lors des cinq sessions de l'année 2016

Nous sommes intervenus à huit reprises à notre propre initiative au cours de ces sessions et avons apporté notre soutien à un nombre similaire d'expressions (selon le jargon du CESER) de nos collègues d'Eau et Rivières de Bretagne et du Réseau Cohérence. D'une manière générale, nous y rappelons la nécessité de renforcer la dimension environnementale dans les politiques publiques régionales tout en faisant des propositions en fonction des dossiers soumis aux avis du CESER. Liste non exhaustive de nos principales interventions :

  • En matière de politique agricole : la résilience des exploitations, la recherche de leur autonomie, le lien au sol, la promotion d'une agriculture à haute valeur environnementale, la création de valeur ajoutée.
  • En matière de biodiversité nous avons souligné la fréquente insuffisance de prise en compte conceptuelle de la biodiversité et des paysages tout en appuyant les initiatives de la Région dans les domaines du SRCE ou de la création de réserves naturelles régionales.
  • En matière de ressources : l'importance de la gestion durable des ressources par le développement de la connaissance (eaux continentales et littorales, la filière algues et avenir du CEVA, etc).
  • En matière de grandes infrastructures : absence d'analyse des conséquences du projet d'aéroport à NddL sur le réseau d'aéroports régionaux bretons, les coûts environnementaux des développements des zones portuaires( polder de Brest, etc. ).

Nous avons régulièrement soulevé la question de l'évaluation des résultats des différents politiques environnementales et appeler à renforcer l'éducation à l'environnement.

 

Participation aux études du CESER

Outre sa participation aux travaux de la commission « Développement économique et recherche », Daniel Piquet-Pellorce a contribué au sein du groupe des correspondants« Europe-Coopérations » à la production de l'étude « Les dynamiques de coopération inter régionale Bretagne-Pays de la Loire ».

Alain Thomas a été rapporteur de l'étude « Les enjeux de l'eau en Bretagne à l'horizon 2040 », contribution de la section Prospective du CESER au projet de Plan breton pour l'eau du Conseil régional. En tant que membre de la section « Aménagement et développement des territoires, Environnement », il est en charge de la préparation des avis du CESER sur les dossiers biodiversité, espaces naturels et valorisation des déchets.

 

Représentation du CESER

Daniel Piquet-Pellorce a représenté l'assemblée dans les instances suivantes : le Parc naturel régional d'Armorique, les Comités consultatifs régionaux sur l'Agriculture écologiquement performante et pour la recherche et le développement technologique.

Alain Thomas a fait de même au sein de la Commission consultative du Schéma régional des carrières et du Comité régional Trame verte et bleue devenu Conférence régionale de la biodiversité.